Auteur : admin4239

Service client déplorable, mal français et gilets jaunes

Une fois n’est pas coutume, aujourd’hui je vais piquer une petite colère !

le vélo de la discordeLe 12 octobre 2018, Flow Management achète un vélo à assistance électrique chez Intersport Givors. L’intention est louable, nous voulons utiliser ce véhicule pour nos petits trajets, comme aller à la poste, à la gare de Grigny pour nos déplacements sur Lyon. Nous faisons notre transition écologique à notre mesure en passant du diesel à l’huile de genoux !

 

2 semaines et 52 km plus tard, nous sommes confrontées à une crevaison. Pas bricoleuses pour deux sous, nous nous rendons confiantes chez Intersport Givors.

Selon vous, combien de temps un service après vente professionnel met pour réparer une chambre à air crevée ? Entre trois et 10 minutes…

A Intersport Givors, on nous dit avec condescendance, d’aller faire nos courses et de revenir dans une heure. (c’est vrai en fin d’année, quand on est formatrices, on n’a que ça à faire, les courses…).

Une heure plus tard, nous revenons la bouche en cœur, et là crac bada boum, le professionnel du cycle nous dit qu’il n’a pas réussi à … démonter la roue ! (heureusement que nous n’avons pas essayé, on serait passé pour des idiotes…).

Nous sommes lundi, notre responsable SAV Cycle, nous dit de revenir…Samedi !

Cinq jours pour une crevaison, ça commence à faire long.

Lorsque nous revenons Samedi, monsieur le professionnel du cycle n’a pas eu le temps de s’occuper de notre vélo, et devant notre insistance pour avoir notre vélo, nous fait sentir que vraiment nous exagérons. Il nous dit même que nous ne sommes pas compréhensives.

Je vous passe tous les aléas de l’histoire, mais sachez que déposé le 23 octobre nous avons récupéré notre vélo le 4 décembre ! Et dans quel état !!!! le guidon se baissait quand on appuyait un peu dessus, la lampe de devant basculait en avant dés qu’on la remontait… et nous n’avons pu récupérer notre vélo qu’après être intervenue sur le site SAV d’Intersport national et avoir envoyé une mise en demeure par lettre recommandée. Nous n’avons reçues aucune excuses et le chef de rayon Cycle nous a bien fait sentir que nous n’étions qu’Une cliente, non compréhensive et particulièrement insupportable ! Heureusement, il n’a pas osé facturer sa réparation.

Simultanément, j’achète une trottinette électrique pour mon fils qui travaille chez Pizza Hut, qui se retrouve obligé de rentrer à pied chez lui vers minuit suite aux gréves des transports en commun lyonnnais. Prise de compassion, je lui achète donc cette trottinette sur le site The Hoverboard.fr lors du Black Thursday.

L’entreprise est située à Andorre.

Je reçois la Trottinette dans les délais annoncés. Je l’amène à mon fils qui la déballe et la met en charge. Malheureusement, la batterie ne se charge pas. Ce qui est gênant pour une trottinette électrique.

Je fais un email au SAV, qui me répond dans les dix minutes. Après plusieurs échanges, des photos et une vidéo de la trottinette en panne, la décision est prise de m’envoyer une nouvelle batterie, avec explication pour l’installer. Cela ne m’a pas pris une demi-journée ! Et tous nos échanges ont été cordiaux.

A votre avis quelle est ma conclusion ?

Je n’irais plus JAMAIS chez INTERSPORT GIVORS,

mais je conseille vivement le site THE HOVERBOARD.fr !

Cependant, j’aimerais extrapoler sur le mouvement des gilets jaunes.

Au delà des problèmes de pouvoir d’achat, qu’est-ce qui peut bien motiver un tel mouvement ?

Mon analyse, c’est que le «peuple des gens qui se lèvent tôt»en ont ras la casquette de se sentir Indignes !

Indignes de n’avoir aucun égard de la part des services de l’état (que nous payons avec l’argent de nos impôts). Avez-vous récemment essayer de faire votre carte grise par internet ? C’est un enfer !

Indignes d’être soignés correctement. Combien faut-il de temps pour avoir un spécialiste. A Grigny, je n’ai plus de médecin traitant et aucun sur le secteur ne veut prendre de nouveaux patients !

Indignes de manger de la nourriture saine. On passe de scandales sanitaires en scandales sanitaires !

Indigne de pouvoir nourir ses enfants.

Indigne d’avoir des loisirs, non esclave tu es, esclave tu dois rester !

Le peuple ressent profondément cette indignité illégitime. Et je ne vous parle pas des femmes qui sont encore plus indignes que les hommes (l’égalité salariale n’existe pas, et depuis mi novembre les femmes travaillent gratuitement par rapport à leurs homologues humains). Je ne parle pas des migrants qui sont encore plus indignes que les femmes. Etc…

Alors oui, en tant qu’être humain à part entière nous avons droit aux mêmes égards que le chef d’état qui n’est qu’un humain entre tous !

Alors OUI, il est grand temps de manifester pour retrouver notre dignité, car c’est le véritable enjeu des manifestations des gilets jaunes.

Non seulement nous devons procéder à la transition écologique, mais bien avant nous devons passer du tropisme intellectuel qui classe les humains en fonction de leur compte en banque, au Trans- humanisme afin d’inventer une nouvelle communauté de destins !

…. et Merci aussi à ceux qui liront cet article jusqu’au bout, car une graine de conscience est semée.

Je Nous Aime et Nous Souhaite le Meilleur

implication ou reconnaiotre pour motiver

 

 

 

 

 

Pour en savoir plus sur Flow Management cliquez ici

 

 

Cohérence individuelle, le plus puissant outil du leadership

Greg Braden a été le premier à utiliser le terme de cohérence individuelle.

Lorsque nos actions sont alignées avec nos valeurs, alors nous sommes dans une cohérence individuelle qui se propage dans nos champs magnétiques et touche notre entourage. En étudiant la relation cœur-cerveau, les scientifiques ont prouvé que le cœur envoyait des impulsions au cerveau. Ainsi, nos pensées et nos émotions viendraient du coeur et non l’inverse.

.

J’ai récemment fait un test avec mes deux Labradors.

C’est ainsi qu’un matin, je suis allée les voir avec un profondcohérence individuelle : testez votre leadership sentiment de tristesse. Sans un mot, juste par mon état, j’ai vu la tristesse se propager dans leurs yeux. Elles avaient les oreilles basses, la tête baissée et elles se sont très vite couchées et mises en boule.

Le lendemain matin, à la même heure, je suis allée les voir avec un sentiment de pure joie. Elles m’ont accueillies en remuant la queue avec une très grande envie de jouer. Ma joie était tellement communicative, que la plus vieille (qui est pleine d’arthrose) s’est levée, est allée chercher sa laisse comme pour me dire que la joie lui donnait l’énergie d’aller se promener.

Pour en revenir au Leadership :

Un manager qui agit en cohérence avec ses valeurs, aura moins besoin de mots pour entraîner ses équipes. Sa cohérence psychophysiologique se propagera et lui permettra d’influencer ses collaborateurs. Elle affectera de manière positive le ressenti et l’attitude de ses collaborateurs. Ils deviendront moins agressifs, plus collaboratifs et auront à cœur de trouver ensemble une solution à leurs problèmes.

 

Ne me croyez pas sur parole :

Et tester sur votre entourage la cohérence individuelle par le langage du cœur. Pour cela, agissez selon vos valeurs. Soyez aligné et n’essayait pas de convaincre les autres. Utilisez la puissance de l’exemple et observez… et laissez moi vos commentaires !

Pour Flow Management développer un management humaniste c’est important, c’est pour cela que nous adhérons Aux Ateliers de l’Entrepreneuriat Humaniste

Pour voir la vidéo sur les AEH  :   https://www.youtube.com/watch?v=DX6RYdzFvVg-

Pour en savoir plus sur notre formation « Impliquer et engager par la Motivation et la Reconnaissance» 

cliquez ici

contactez Flow Management pour connaitre notre démarche d’accompagnement et nos formations Management, performance et notre accompangement QVT : info@flowmanagement.fr ou

en appelant Donia dès aujourd’hui au 06 99 45 69 27

Belle et lumineuse journée !

 

Quel type de manager êtes vous ? faites le test !

Qu’en pensez-vous ? Pour laissez vos commentaires cliquez ici

Pour en savoir plus sur Flow Management cliquez ici

Pour organisez une formation gestion des émotions ou organiser une conférence dans votre entreprise cliquez ici

 

droit à la déconnexion, où en êtes-vous ?

01/01 2017, le droit à la déconnexion obligatoire pour les entreprises de plus de 50 salariés !

L’article L2242-8 inclus dans la Loi Travail est mis en application depuis le 1er janvier 2017. Il prévoit que toutes les entreprises de plus de 50 salariés doivent mettre en place « des instruments de régulation de l’outil numérique». Et donc permettre à leurs collaborateurs d’user de leur droit à la déconnexion.

Une fois de plus, le législateur n’est guère précis et laisse aux entreprises le soin de trouver des solutions sur mesure.

équilibre vie prive et pro, droit à la déconnexionUne seule obligation :

Traiter du droit à la déconnexion dans le cadre de leur négociation annuelle « égalité professionnelle et qualité de vie ». En cas de désaccord, l’employeur devra élaborer une charte définissant les modalités de l’exercice du droit à la déconnexion.

Certaines Majors comme « La Poste », « la Mutuelle générale » ou le groupe SEB ont pris les devants.

Voici quelques exemples de mesures que vous pouvez inclure dans votre future charte :

#”Non obligation” de répondre à des emails tardifs ou le week-end

Qu’appelle-t-on tardif, quand on travaille à l’international ? Il est impératif de préciser ce terme dans votre droit à la deconnexion, mails tardifs ou le week endcharte. La Poste stipule que seules “la gravité, l’urgence ou l’importance exceptionnelle peuvent justifier l’usage de messageries professionnelles en soirée ou en dehors des jours travaillés”. Encore faut-il définir : gravité, urgence ou importance exceptionnelle.

#”Plage de déconnexion 20h – 7 h”

Ce qui représente 11 heures de déconnexion et correspond à l’obligation de repos quotidien de 11h, un hasard ? Certainement pas ! Pour les postes de statut « Cadre », certains contrats travail prévoient parfois que « le cadre a la responsabilité de respecté l’obligation quotidienne de maintenir un repos quotidien de 11 heures consécutives. » Une bien belle formule pour  responsabiliser le collaborateur dès la signature du contrat.                                                                                           

#”Des fenêtres d’alerte” sur l’écran d’ordinateurdroit à la deconnexion off line

C’est la solution retenue par Bouygues Télécom. Un affichage automatique le soir et le week-end d’une fenêtre (“pop-up”) sur l’écran de l’ordinateur invite le collaborateur à respecter ses temps de repos et celui des autres”.

#”Une sensibilisation des managers lors des formations”

pour une performance au quotidien la déconnexion doit pouvoir se faireVoici ce qu’un de mes clients m’a demandé d’inclure dans le programme des formations aux entretiens professionnels :

un module spécifique sur la mise en place et le respect du droit à la déconnexion.

Pour d’autres, c’est lors des formations d’intégration qu’un module sur l’équilibre de la vie privée et professionnelle est inclus.

Une sensibilisation par le médecin du travail lors de la visite médicale (ou en cas de reprise après un arrêt de maladie), peut aussi être une bonne idée !

#”Contrôle de connexion à distance”

Michelin a instauré un contrôle des connexions à distance, pour ses cadres autonomes itinérants, entre 21h à 7h du matin, et du vendredi 21h au lundi 7h a été configuré.

“#Organiser des conférences ou des webinaires”Sylvie Marc, dirigeante de Flow Management lors d'une conférence sur le droit à la déconnexion et la qualité de vie au travail

Flow Management propose des conférences ou des webinaires. La sensibilisation à la qualité de vie au travail et à l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle peuvent en être le thème.

Mais la question est « doit-on sanctionné le collaborateur qui transgresse la règle ? »

Je ne pense pas, mais le présentéisme est un symptôme d’un mal être qu’il convient de repérer. Charge au manager d’en parler avec son collaborateur et parfois d’alerter les RH.

Et vous ? Qu’avez-vous mis en place ?

Laissez un commentaire !

Contactez Flow Management pour connaitre notre démarche d’accompagnement et nos formations PLUS DE PERFORMANCE ET DE BIEN-ÊTRE : info@flowmanagement.fr ou en appelant Donia dès aujourd’hui au 06 99 45 69 27

Belle et lumineuse journée ! Et rappelez-vous : “la vie est belle, profitons en !”

Quel type de manager êtes vous ? faites le test !

Qu’en pensez-vous ? Pour laissez vos commentaires cliquez ici

Pour en savoir plus sur Flow Management cliquez ici

Pour organisez une formation gestion des émotions ou organiser une conférence dans votre entreprise cliquez ici

 

le bonheur, c'est poouvoir changer la peur en courage, la trisitesse en joie, la haine en amour

Plus de bonheur ? Changez d’état d’esprit

Ce matin je me suis réveillée avec l’esprit en berne, victimes innocentes, problèmes socio-économiques, conflits religieux, manigances politiques, mauvaise foi et manipulations des médias, menaces extrémistes, lobbying économiques, … et je mets de côtés mes propres soucis sur lesquels je me dis que j’ai théoriquement une influence (En Tehori la vie est tellement plus jolie)
Franchement de quoi raccrocher, perdre son optimiste et son enthousiasme …
Je me suis vue broyer du noir …je suis triste car les nouvelles sont mauvaises
Et ça j’en suis responsable … je pouvais continuer à ruminer ces mauvaises pensées ou les changer !
Mes pensées ça je peux les changer et partir dans mes rêves, mes espoirs, mes projets ( ‪#‎Mandela‬ a tenu comme ça dans ses cellules)
Je me suis répété ce que j’apprends à tout le monde … “change tes pensées et tes états d’esprits changeront, tes émotions changeront, tes comportements et tes actions changeront … ta perception changera et te permettras de nourrir les pensées plus belles encore …

flow management forme au développement de l'action citoyenne en localL’adversité ne m’engloutira pas …
Jusqu’au dernier soufle je penserai, agirai dans le sens de mes souhaits, ne serait-ce que de petits actes de rien (les mers ne sont-elles pas faites de billiards de billiards de billiards de microscopiques molécules d’eau)

Alors, j’ai écouté une de mes musiques préférées, j’ai repensé à mes âmours, mes âmis, à ma lignée, ma Terre, et je me suis dit … tout cela mérite que JE CHANGE MES PENSEES … que je continue à incarner le changement que je veux voir dans le monde …
Me changer les idées pour un mieux et mettre un sourire sur mon visage … Parce que tout cela après tout dépend de moi et de moi seule …
https://www.youtube.com/watch?v=y6Sxv-sUYtM&index=14&list=PLPCO2LEXSUW1T20eRdOCDTNoZ5BgqDJEV

et là je vais mieux 🙂

la joie est en nous, bien cachée derrière nos peurs.... et alors c'est la bonheur

Article rédigé par Sonia Deffrennes

Pour définir votre niveau de stress : faites le test !

Qu’en pensez-vous ? Pour laissez vos commentaires cliquez ici

Pour en savoir plus sur Flow Management cliquez ici

Pour organisez une formation gestion du stress dans votre entreprise cliquez ici

 

La France en panne d’essence ou en quête de sens ? (1/2)

A l’heure où les citoyens sont en quête de sens et ont de plus en plus de mal à se faire entendre, par un gouvernement qui fait passer ses lois en force, avec une utilisation (abusive ?) du 49.3 ou de l’Etat d’urgence ; nous nous interrogeons sur la capacité qu’ont les citoyens et les élus de ce pays à s’écouter et se comprendre.

flowmanagement.frLa gouvernance de notre pays nécessite de nombreuses réformes :

  • Droit du travail trop complexe
  • Fiscalité permettant aux plus grosses fortunes et aux grandes entreprises de ne pas payer l’impôt, et qui demande un effort toujours plus important aux classes moyennes
  • Justice encombrée et prisons surpeuplée
  • Système de santé à plusieurs vitesses
  • Instruction favorisant le nivellement par le bas et non le développement des potentiels…

Depuis plus de trente ans, nous sommes gouvernés par des politiques sortant des mêmes écoles, ayant une intelligence et une culture élitiste, loin des problèmes rencontrés par les populations. De droite comme de gauche, les responsables politiques utilisent les mêmes recettes. Or en entreprise, nous savons tous que plus on fait de la même chose, plus on obtient du même résultat !

A l’heure où il faudrait repenser l’intégralité de notre système, quel chef d’état peut se passer des 63 millions de cerveaux de nos concitoyens ?

cerveau en boiteUn jour, j’ai rencontré un Directeur de site de production qui me disait, c’est normal que cela ne fonctionne pas, mes salariés ont le cerveau en grève ! C’est sûr, si on ne leur donne pas la parole et surtout si on ne prend pas en considération leurs propositions alors on impose mépris et rapport de force !

C’est ce qui se passe aujourd’hui avec nos élites politiques !

Avant que la France soit en panne d’essence si on passait par la quête de sens ?

Quels sont les principaux besoins de nos concitoyens ?

L’assurance que les besoins physiologiques soient comblés…L’ont-ils ? Il suffit de voir l’infographie du Figaro sur le mal logement en 2015 pour voir que non ! La montée exponentielle de la distribution de repas par les restos du cœur (environ 130 millions de repas distribués en 2015 !) Non ils ne l’ont pas !

chiffres du mal logement en 2015 en France
chiffres du mal logement en 2015 en France

La Sécurité…l’ont-ils ? Non puisque nous sommes en état d’urgence ! et avec un taux de chômage à 9.9% en mars 2016, ils n’ont pas non plus la sécurité de l’emploi.

Besoin d’appartenance : Avec une élite qui méprise le peuple, qui est fier d’être français ? Le taux d’absentéisme élevé à chaque élection démontre que les français ne croient plus en leurs institutions et dans leurs représentants. Les communautarismes des banlieues et l’augmentation des comportements intégristes démontrent à quel point les gens ont besoins de se reconnaître et de se regrouper…mais pas derrière le drapeau français !

En observant ne serait-ce que ces trois besoins nous constatons une défaillance globale de notre système ! Dans une meute de loups, les mâles dominants qui ne permettent pas à la meute d’assurer ses trois besoins fondamentaux sont destitués et pour certains bannis de la meute ! Alors la vraie question à se poser est : Pourquoi gardons-nous notre « élite » aux commandes ?

Parce que le sentiment d’impuissance est tel que la majeure partie de nos concitoyens sont sous stress d’inhibition. Entendez-vous les : « A quoi bon », « de toute façon on fonce dans le mur », voir même « on va droit vers une dictature, mais on peut rien y faire ! »

Une petite vidéo qui propose une solution pour sortir de là…

Doit-on faire comme lui ? Nous vous proposerons des actions concrètes dans notre prochain épisode !

Qu’en pensez-vous ? Pour laissez vos commentaires cliquez ici

Pour recevoir notre livre blanc “rédiger sa charte d’éco responsabilité” cliquez ici et inscrivez éco responsabilité

Pour en savoir plus sur Flow Management cliquez ici

Pour organisez une formation à la concertation et à l’innovation dans votre entreprise cliquez ici

 

La nuit de l’éthique à Lyon le 3 juin 2016 de 18h30 à minuit

Et si vous réserviez votre nuit du 3 juin pour refaire le monde avec les acteurs de l’économie solidaire…mais pas qu’eux ! L’éthique nous concerne tous, que l’on soit entrepreneur, profession libérale, collaborateurs, étudiant ou chômeur ! AHH!  j’ai oublié les politiques…bizarre non ? et bien oui cela devrait les concerner eux aussi…

Alors faites comme Flow Management réservez la nuit du vendredi 3 Juin 2016, de 18H30 à minuit, l’ALEES et ses partenaires vont investir le campus Carnot de l’Université Catholique de Lyon (23, place Carnot 69002 Lyon – métro Perrache), pour la Nuit de l’Éthique !

et pour vous inciter à venir voici le programme :

18h30 : Accueil
19h00 : PLENIÈRE :
- Ouverture par Dounia Besson – adjointe au Maire de Lyon en charge du Développement durable (Label Ville Équitable et Durable), de l’Économie Sociale et Solidaire et Emploi Solidarité internationale.
- Claude Mouchot – économiste ; Président d’honneur de l’ALEES : “l’attitude éthique”
- Arnaud Guirouvet – Directeur Général de l’entreprise AGAP2 ; membre des EDC) : “éthique et management humain”.
- Thierry Magnin – Recteur de l’Université Catholique de Lyon : “l’éthique des affaires”
- Bertrand Collomb – membre de l’Institut ; Président d’honneur de Lafarge : “éthique et économie”
et la présentation par chaque animateur-partenaire des 10 ateliers afin de choisir votre voyage de nuit au pays de l’éthique…

LES 10 ATELIERS :
Chaque invité pourra choisir et voyager d’un atelier à l’autre (possibilité de suivre successivement deux ateliers). Des ateliers de 45’ inter-actifs, animés par nos partenaires sous forme de débats, tables rondes, mais aussi expression graphique, théâtrale…
Choisissez vos ateliers ! (vos inscriptions à deux ateliers sont souhaitées pour faciliter l’organisation – voir le formulaire d’inscription en ligne)

CONCLUSIONS : Bertrand Collomb et Thierry Magnin auront eux aussi voyagé dans les ateliers et nous feront leur retour d’expérience.

pour s’inscrire : http://lyon-ethique.org/s-inscrire-a-la-nuit-de-l-ethique.html

 

Qu’en pensez-vous ? Pour laissez vos commentaires cliquez ici

Pour recevoir notre livre blanc “rédiger sa charte d’éco responsabilité” cliquez ici et inscrivez éco responsabilité

Pour en savoir plus sur Flow Management cliquez ici

Pour organisez une formation gestion du stress dans votre entreprise cliquez ici

 

en finir avec le burn-out formation flowmanagement.fr

Si « le burn-out n’est pas une maladie » alors c’est quoi? (article d’Aude Lecrubier )

Paris-France — Est-ce un hasard du calendrier ? Alors que le député socialiste Benoît Hamon a déposé une proposition de loi le mercredi 17 février 2016  pour faciliter la reconnaissance des cas de burn-out (épuisement professionnel) comme maladie professionnelle, l’Académie nationale de Médecine (ANM) a rendu, la veille, un rapport à charge sur la notion de « burn-out » qu’elle qualifie de « réalité mal définie » qui ne saurait être considéré comme « un diagnostic médical ».

« Le burn-out , un concept flou absent des nosologies psychiatriques », selon l’ANM

Selon les rapporteurs membres de l’Académie, les Prs Jean-Pierre Olié et Patrick Légeron , tous en finir avec le burn-out formation flowmanagement.frdeux psychiatres à l’hôpital Sainte-Anne de Paris, le terme de burn-out confond « détresse (ou fatigue) et pathologie émotionnelle » qui « elle seule justifie un traitement notamment médicamenteux ». « Le terme de burn-out ne peut donc être actuellement un diagnostic médical ».

Le terme de burn-out ne peut donc être actuellement un diagnostic médical.

La symptomatologie de ce que l’on appelle le « burn-out » est trop large, regroupant : trouble de l’adaptation, état de stress post-traumatique, état dépressif et parfois simple désarroi psychologique. Une hétérogénéité confirmée par les données de la biologie, d’après les auteurs.

formation en finir avec le burn-out de flowmanagement.frPour conforter sa position, le rapport de l’Académie de médecine souligne d’ailleurs que le « burn-out » ne figure pas dans les nomenclatures internationales de référence des maladies mentales (DSM-V de l’American Psychiatric Association et CIM 10 de l’OMS).

Dans ces recommandations, l’Académie indique que « des actions doivent être mises en œuvre par les organismes en charge de la recherche médicale pour l’établissement de critères cliniques, l’identification des mécanismes physio et psychopathologiques et, en conséquence, de modalités préventives et thérapeutiques de l’épuisement professionnel. »

Le burn-out ne figure pas dans le DSM-V, souligne l’Académie.

Elle indique également qu’une priorité doit être donnée aux maladies dites de société (complications somatiques et psychiques du stress) dans les programmes de formation des professionnels de santé.

Enfin, elle souligne qu’une collaboration entre médecine du travail et management de l’enformation flowmanagement.frtreprise est nécessaire dans une démarche de prévention du burn-out et qu’il est urgent que le Ministère de la Santé développe des campagnes d’information auprès du grand public et des professionnels de soins pour une promotion de la santé mentale

Interrogé par Medscape édition française, le Pr Bernard Granger (hôpital Tarnier, Paris) a commenté les principaux arguments du rapport .

Un concept de plus de 50 ans 
Le concept d’épuisement professionnel a été introduit pour la première fois en juin 1959 par le psychiatre français Claude Veil dans un article intitulé « les états d’épuisement ». Selon lui, l’apparition de l’épuisement survient quand il y a « franchissement d’un seuil ». « Tout se passe comme à la banque : tant qu’il y a une provision, les chèques sont honorés sans difficulté, quel que soit le montant. Mais, dès qu’on se retrouve à découvert, le tirage, si petit soit-il, devient impossible. Chaque individu possède ainsi un certain capital, une marge d’adaptation plus ou moins large, et qui lui appartient en propre. Tant qu’il reste à l’intérieur, en homéostasie, il peut en jouer indéfiniment. S’il vient à la saturer, la fatigue (le relevé de compte) l’en avertit ; s’il continue, même le plus petit effort supplémentaire va le conduire à la faillite, il se désadapte. Cherche-t-il des expédients de trésorerie ? Ce sera le dopage, le café, l’alcool surtout ».En 1971, Herbert Freudenberger, psychanalyste allemand établi à New York emploie le premier le terme de burn-out professionnel pour décrire le découragement de bénévoles consacrant leur temps à aider des usagers de drogues dures. « […] je me suis rendu compte que les gens sont parfois victimes d’incendie, tout comme les immeubles. Sous la tension produite par la vie dans notre monde complexe, leurs ressources internes en viennent à se consumer comme sous l’action des flammes, ne laissant qu’un vide immense à l’intérieur, même si l’enveloppe externe semble plus ou moins intacte ».Dans les années 80, le psychologue américaine Christina Maslach décrit le burn-out comme une conséquence de réactions de stress quotidiens ayant usé l’individu.Source : rapport de l’Académie de médecine
Le Pr Granger n’a pas de liens d’intérêt avec l’industrie pharmaceutique.

REFERENCE :

Académie nationale de médecine. Rapport sur le Burn-out. 16 février 2016.

Si vous êtes intéressés par notre formation “En finir avec Burn-out et l’Hyper stress” cliquez ici,

contactez-nous sur : www.flowmanagement.fr ou appelez Sylvie au 06 99 45 69 27

flow management communication

Mieux communiquer avec les accords Toltèques, une vidéo pour les expliquer aux enfants

Les accords Toltèques sont tirés du livre écrit par Don Miguel Ruiz. Je les utilise très souvent lors de mes formations en faisant le lien entre la sagesse des traditions et les neurosciences.

Voici une vidéo pédagogique pour les expliquer aux enfants…et à leurs parents !

Traduction en langage “adulte” lol

Premier  des accords Toltèques : Que votre parole soit impeccable

Etes-vous conscient du pouvoir de la parole ? En utilisant cet outil, nous pouvons créer des histoires, mais bien souvent, celles-ci sont fondées sur nos croyances, héritées pendant notre enfance et avec lesquelles nous avons passé des « accords ». Nous leur avons permis d’exister et d’être vraies. Comme l’explique Don Miguel Ruiz « votre existence est totalement dominée par le système de croyances que vous avez parole impeccable accords toltéquesassimilé. C’est ce que vous croyez qui engendre l’histoire que vous vivez et qui génère les émotions que vous éprouvez. » Autrement dit, lorsque nous émettons mentalement des jugements sur nous, tels que « Je ne mérite pas d’être heureux », nous nous condamnons au malheur. Et pourtant qu’y a t’il de vrai dans cette affirmation ? Nos paroles se retournent souvent contre nous y compris lorsqu’il nous arrive de médire sur les autres. Car en prononçant des critiques, nous dévoilons aux autres ce trait de caractère pas très positif. Attention donc aux messages que nous propageons ! « C’est vous qui créez l’histoire de votre vie. Si vous utilisez la parole de manière impeccable, imaginez un instant l’histoire que vous allez vous créer » nous fait observer l’auteur. Et si nous décidions d’utiliser la parole pour accomplir nos rêves ?

2éme des accords Toltèquse : N’en faites pas une affaire personnelle

Depuis notre enfance, nous avons pris l’habitude de nous conformer aux attentes (supposées) des autres. Ainsi, nous n’avons pas la même personnalité avec nos collègues, nos amis ou encore notre famille. Nous imaginons pourtant que les autres sont capables de deviner avec exactitude nos envies et nos demandes implicites ! Et lorsqu’une personne n’agit pas comme nous le souhaitons, nous en faisons une affaire personnelle ! Car, avouons-le, très souvent, nous nous imaginons être le centre du monde, aussi, nous flow management communicationavons l’habitude de tout prendre pour nous, une remarque, un comportement désobligeant et hop, c’est obligatoirement en relation avec nous ! Don Miguel Ruiz nous explique que chaque être humain vit dans son propre monde, dans sa propre réalité. Ce que vous imaginez représenter pour les autres ne correspond qu’à votre propre réalité ! Aussi Don Miguel et Don José Ruiz recommandent de ne plus vous soucier de l’opinion des autres et de ne plus régler votre vie en fonction d’eux. « La seule personne qui doit se soucier de votre histoire, c’est vous. » rappellent-ils. 

3ème des accords Toltèques : Ne faites pas de suppositions

flow management communicationVotre fille, à qui vous avez donné la permission de minuit n’est toujours pas rentrée, malgré l’heure. Vous imaginez déjà les pires scénarios à son sujet, et avec ces pensées, l’angoisse monte. Puis vous entendez la clé dans la serrure et votre fille vient vous embrasser. Vous voilà rassuré… mais quel enfer venez-vous de vivre par vos simples suppositions ? Les auteurs nous conseillent « Prenez conscience que la plupart des choses que vous vous dites ne sont que des suppositions. » et nous préviennent « Le seul fait de penser : Et si… ? peut nous attirer bien des ennuis. » Gardons en tête que les pensées sont créatrices et que lorsqu’un doute envahit notre esprit, plutôt que d’imaginer le pire, il est préférable de poser des questions, de se renseigner plutôt que  faire des suppositions.

4ème des accords Toltèques : Faites toujours de votre mieux
« Cet accord est celui qui rend tous les autres possibles » affirment Don Miguel et Don José Ruiz. En effet, en toutes circonstances, faites toujours de votre mieux. Ainsi, vous n’aurez pas de raison de vous juger ou de faire des suppositions puisque vous avez donné le meilleur de vous-même ! Et agissez ! Avoir conscience des choses n’est pas suffisant pour évoluer. « Le changement est la conséquence de l’action, c’est la résultante de la pratique. » insistent les auteurs. Puis, petit à petit, vous parviendrez à faire face à vos croyances, à les reconnaître et à décider de vous en libérer afin de vivre votre propre vie et non plus celle guidée par celles-ci.

Un cinquième accord a été rajouté par le fils de Don Miguel, Don José Ruiz

5ème des accords Toltèques : Soyez sceptique, mais apprenez à écouter

« Soyez sceptique » Voici un outil ô combien précieux. Soyez toujours sceptique car chaque être humain flow management communicationpossède sa propre réalité et il est important de faire preuve de discernement afin de sentir de qui est vraiment juste pour soi. Cet accord vaut pour les autres autant que pour soi-même ! Combien sommes-nous à nous raconter des histoires à notre sujet « Je ne suis pas à la hauteur » ou encore « Je ne suis pas assez comme ceci » Cela vous parle ? Comme l’expliquent les Ruiz père et fils : « Si vous souffrez, ce n’est pas parce que quelqu’un d’autre vous fait souffrir, c’est simplement parce que vous obéissez au tyran qui gouverne votre tête. Quand ce tyran vous obéira, il n’y aura ni juge, ni victime dans votre tête et vous ne souffrirez plus. » « Mais apprenez à écouter » A écouter sans juger. Soyez conscient de vos accords comme ceux des autres et essayez simplement de transformer les vôtres pour vivre plus en accord avec vous-même !

Qu’en pensez-vous ? Pour en savoir plus sur nos formations ” communication adaptative ou communication dauphin”  cliquez ici

IL N’Y A RIEN DE TEL QUE LE STRESS (Carine Even)

En essayant de guérir le stress au travail, nous traitons un symptôme mais pas une cause. D’après l’American Psychological Association, les 2/3 des américains identifient le travail comme principale source de stress dans leur vie, et près de 30% signalent des niveaux «extrêmes» de stress.

Derrière les symptômes de stress décrits, se cachent en fait des termes relatifs à la peur. Les gens qui réussissent précisent que chaque fois qu’ils font quelque chose d’important, ils éprouvent de la peur et c’est normal.

stressLes relations entre les employés peuvent aider à diminuer la peur dans une organisation. A l’instar des enfants, partager ses craintes permet de réduire le stress. Par exemple, Google a constaté que les meilleurs de ses dirigeants sont ceux qui font trois choses : ils rencontrent souvent leurs collaborateurs, ils montrent de l’intérêt pour la vie personnelle de leur collaborateurs, et ils posent de nombreuses questions, plutôt que de simplement donner des ordres ou des instructions.

En fait, la peur dans le lieu de travail pourrait être un cadeau. Elle pourrait agir comme un système d’alerte des dirigeants pour prévenir que quelque chose va mal, bien avant que tout le monde ne commence à stresser. Arrêtons de nous contenter de traiter le stress comme une maladie, et cherchons plutôt comment “gérer les peurs” dans nos organisations.

Pour cela Flow Management peut vous aider avec une méthodologie globale spécifique. Dans l’éthique et le respect, nous abordons tous les sujets “qui fâchent” sans complaisance mais avec bienveillance. En partant de la stratégie de l’entreprise, pour la décliner en objectifs opérationnels (objectifs quantitatifs et qualitatifs comme des objectifs en terme d’ambiance de travail, de savoir être et de savoir communiquer, développer l’intelligence collective)… Mais des objectifs sans accompagnement, seraient comme un pansement sur une “langue de bois” (je sais l’expression exacte est jambe de bois, mais en terme de volonté managériale, parfois…) et nous mettons en place un parcours de formation, qui lui aussi doit correspondre à des objectifs spécifiques, mesurables avec des indicateurs pertinents. Si vous êtes intéressés, contactez-nous sur : www.flowmanagement.fr ou contactez Sylvie au 06 99 45 69 27

Pour ne plus avoir peur … soyez curieux

Lors d’un précédent article en 2016 faites ce que vous craignez je vous parlais de la nécessité de faire ce qui nous fait peur. Aujourd’hui, pour vous aider à dépassez votre peur, j’ai envie de vous partager cette vidéo ludique et tellement vivifiante ! 

Elle nous apprend en quoi la curiosité peut nous permettre d’affronter nos peurs et de les dépasser. Pourquoi c’est important de dépasser nos peurs ? Parce que derrière chaque peur, c’est une liberté d’agir que nous perdons. Exemple : j’ai peur d’exprimer mes sentiments. Cela ne me dérange pas dans la vie professionnelle, je suis même un être brillant respecté de toutes et de tous. On dit même de moi que je suis plutôt un bon Manager. Et puis, un jour je tombe follement amoureux d’une de mes collègues. (il paraît que 50% des histoires d’amours commence sur le lieu de travail). J’aimerais vraiment dire à cette personne que je l’aime…mais voilà j’ai trop peur ! Cette peur peut me donner envie de vomir, envie de fuir, me rendre agressif ou me paralyser (Oh oui, je reconnais bien là les 3 comportements liés au stress : stress de fuite, de lutte ou d’inhibition) et chaque fois que je vais rencontrer l’Elue de mon cœur, je n’aurais pas le comportement adapté et surtout, je ne serais pas en mesure d’exprimer mon amour. Alors, une des pistes pour sortir de cette situation et pouvoir enfin lui dire “je t’aime” est d’utiliser une des 6 dimensions du cerveau adaptatif…(cortex préfrontal qui nous permet de sortir du stress en envoyant à notre corps l’hormone de bien être la sérotonine ou la dopamine) est la curiosité. Donc regardez cette vidéo et laissez vos commentaires.

Qu’en pensez-vous ? Pour en savoir plus sur nos formations gestion du stress cliquez ici