Définir le stress

Suite à vos commentaires laissés sur un précédent article , je souhaite vous proposer de définir le stress, selon l’Approche Neuro-cognitive et Comportementale issue des recherches de l’Institut de Médecine Environnementale.

Le niveau de stress est la résultante de deux choses :

  • Ma stressabilité, c’est à dire l’état interne dan lequel je suis lorsque l’événement se produit; (suis-je serein, ou alors suis-je fatigué, anxieux, énervé…). Si je suis sereine, je ne vais pas dramatiser l’événement, je vais peut être même prendre suffisamment de recul pour en mesurer les conséquences positives comme négatives et trouver la solution la plus adaptée. Alors, mon niveau de stress sera nul ou minime. Si par contre, je suis déjà fort énervée ou épuisée, le moindre petit événement risque de me faire sortir de mes gonds. Nous disons souvent que c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Ma capacité de prise de recul est nulle et je vais dramatiser, voir même répondre avec une forte agressivité ! C’es bien pour cela, que l’on remarque que le stress se rajoute au stress initial et s’amplifie, en dehors de toute possibilité de prise de recul et de relativité.
  • Le stresseur : c’est à dire l’événement ou la personne qui survient alors que je ne m’y attends pas ; ou même l’événement ou la rencontre avec une personne que je projette de vivre. Car notre cerveau ne fait pas la différence entre événement réel ou virtuel (imaginé). Sachant cela, vous pouvez en conclure ce que ressent notre cerveau lorsque l’on joue à des jeux vidéos de guerre ou de destruction !
  • Le niveau de stress est donc la résultante de la multiplication : Stresseur X Stressabilité , si ma stressabilité est nulle le niveau de stress sera nul ou presque, si ma stressabilité est de 10, l’impact de l’événement sera multiplié par 10 !

Nous pensons donc que le Stress (qui est la production d’une hormone appelée le cortisol) est un message de notre cerveau adaptatif pour nous dire que nous n’employons pas le mode mental adapté. Trop souvent nous utilisons notre cerveau “Cro-magnon” au lieu de notre cerveau “Dauphin”. Dans les formations sur la gestion du stress dispensées par Flow Management, nous apprenons à nos stagiaires à faire la bascule du “Cro-magnon” vers le “Dauphin” et ainsi devenir un humain de 3ème millénaire !

Pour résumer tout ça une vidéo de moins d’une minute :

Dans un prochain article nous aborderons : LES 3 ETATS DU STRESS

Pour définir votre niveau de stress : faites le test !

Qu’en pensez-vous ? Pour laissez vos commentaires cliquez ici

Pour en savoir plus sur Flow Management cliquez ici

Pour lire notre charte d’Eco responsabilité cliquez ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *