Libérez-vous de vos limitations avec la méthode Sedona ® : l’art du lâcher prise de Hale Dwoskin

Pourquoi lâcher prise ?

Il permet notamment de surmonter d’innombrables difficultés dans les domaines les plus divers. Le lâcher-prise est quasiment instinctif durant les deux ou trois premières années de la vie; ensuite, nous continuons à lâcher prise dans le rire ou d’autres circonstances, mais en grandissant, nous perdons la capacité à le faire spontanément et naturellement. Il permet aussi de gérer nos émotions, car si tout événement est neutre, les émotions qu’on attache à cet événement nous empêchent de faire notre deuil ou nous bloquent dans notre processus d’évolution personnel. Cette méthode est applicable dans tous les domaines de la vie, tant sur le plan personnel que professionnel.

Ce que la Méthode Sedona peut vous apporter

La Méthode Sedona consiste en un apprentissage et une intégration de nouvelles facultés; une lecture suivie de l’ouvrage est dès lors vivement recommandée. Voici quelques uns des bienfaits que vous pourrez en retirer :

  • Créer rapidement une certaine détente grâce à une technique très simple, dans n’importe quelle situation de la vie de tous les jours,
  • tableau energies févrierReconnaître neuf états émotionnels fondamentaux et pouvoir les modifier au besoin,
  • Explorer et dissoudre des sentiments de résistance que l’on éprouve à entreprendre des activités nécessaires ou simplement agréables — se libérer sans effort de la procrastination,
  • Augmenter sa capacité à apprécier davantage le moment présent et ses ressources,
  • Décoder et se libérer d’impressions et sentiments de manque qui mènent notre vie, sans que nous en ayons conscience,
  • Se créer des buts et des objectifs pleinement en harmonie avec nous-mêmes, tant sur les plans personnel que professionnel,
  • Se libérer d’émotions négatives, qui empoisonnent la vie, telles que craintes, appréhensions et culpabilité,
  • Mieux dormir, régulariser son poids ou encore arrêter de fumer,
  • Vivre dans un climat de détente, de tranquillité, plus favorable à la paix de l’esprit et à la santé.

Un processus de base

Posez-vous trois questions basiques :                 méthode sedona                               

Est-ce que vous pouvez lâcher prise ?

Est-ce que vous voulez lâcher prise ?

Quand ?

Qu’est-ce que veulent dire ces questions ?

Le cœur de la méthode Sedona ® est sa capacité à vous aider à arriver à la racine de toutes vos limitations, et de lâcher prise au niveau le plus profond. Nous ne commençons ce travail qu’à partir de l’enregistrement numéro cinq.

Première étape

Focalisez-vous sur votre problème, et ensuite autorisez-vous à ressentir tout ce que vous ressentez dans ce moment. Ceci peut sembler simple, mais c’est nécessaire. La plupart d’entre nous vivons dans nos pensées, images, histoires à propos du passé et du futur, plutôt que d’être attentif à ce que nous ressentons dans le moment présent. Hors le seul instant où nous pouvons vraiment faire quelque chose sur notre ressenti (et donc sur notre métier ou notre vie) est MAINTENANT.

Deuxième étape

bien êtrePosez-vous l’une des trois questions suivantes : « Est-ce-que je peux laisser ce sentiment s’en aller ? » ou « Est-ce-que je peux laisser ce sentiment être ici ? » ou « Est-ce-que je peux accueillir ce sentiment ? »

Ces questions vous demandent seulement s’il vous est possible d’agir. « Oui » ou « non » sont toutes deux des réponses acceptables. Vous allez souvent lâcher prise même quand vous direz « non ». Faites de votre mieux pour répondre à la question que vous avez choisie tout en ayant un minimum de pensée, en restant à l’écart d’une évaluation de vous-même ou d’un débat interne sur les mérites de cette action et de ses conséquences.

Toutes les questions utilisées dans ce processus sont délibérément simples. Elles ne sont pas importantes en elles-mêmes, mais sont conçues pour vous indiquer l’expérience du lâcher prise. Continuez avec la troisième étape peu importe la réponse à votre première question.

Troisième étape

Peu importe avec quelle question vous avez commencé, posez-vous cette simple question : « Est-ce-que je le veux ? » En d’autres mots : « Est-ce-que j’en ai la volonté ? »

Encore une fois, restez à l’écart de tout débat interne. Rappelez-vous également que vous êtes toujours en train d’effectuer ce processus pour vous-même dans le but d’obtenir votre propre souveraineté et clarté. Il manager du changementn’est pas important que le sentiment soit justifié, de longue date ou juste.

Si la réponse est non, ou si vous n’êtes pas certain (ou certaine), demandez-vous : « Est-ce-que je préfère avoir ce sentiment ou est-ce que je préfère être heureux (ou heureuse) ? »

Même si la réponse est encore « non », continuez avec la quatrième étape.

Quatrième étape

Posez-vous cette simple question : « Quand ? »

Il s’agit d’une invitation à le faire là maintenant.

Vous vous apercevrez peut être que vous êtes simplement en train de lâcher prise.

Cinquième étape

Répétez les quatre étapes précédentes aussi souvent que nécessaire jusqu’à ce que vous soyez libre de ce sentiment.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *