Sortir de sa zone de confort, comment faire ?

Flow manager

sortSortir de sa zone de confort, pourquoi faire ?

En effet, pourquoi sortir de sa zone de confort, sortir des relations, des activités, des habitudes, bref de notre train-train quotidien qui nous convient plus ou moins ?
La première question est :

Quelle est la part du plus et du moins ?

Si effectivement, vous vivez une période ou tout vous réussi

Amour, Santé, Réussite professionnelle et sociale

alors félicitations vous bénéficiez d’une partie de votre vie nécessaire pour profiter et ne pas se poser de question. Soyez heureux et restons-en là.
Merci pour tout et au revoir !

droit au bonheurLa question se pose si la part du moins est supérieure à celle du plus

En effet, nous avons tous droit au bonheur, et ce pour toutes les parties de notre vie. Pourquoi se contenter d’un petit peu de bonheur, quand on peut tout simplement être heureux. Donc, si vous ressentez le matin au réveil, comme une gêne, une tristesse, un mal-être bref comme si quelque chose empêchait votre joie, ou votre bonheur de rayonner, alors il est peut-être temps de sortir de votre zone de confort !

Comment sortir de sa zone de confort ?zone de confort : non cet éléphant n'est ni gris ni rose

Sortir de sa zone de confort nécessite beaucoup de courage et de confiance en soi. Cela nécessite aussi de sortir de la croyance que dans la vie, il faut se contenter de peu, ou de celle qui nous fait croire que nous ne sommes pas à la hauteur, ou que nous ne méritons pas d’être heureux.
Alors il est temps d’intégrer cette nouvelle croyance : nous sommes tous

à la hauteur de vivre notre vie dans notre plus haut potentiel

Le paradis peut être sur terre, cela dépend de nous ! Donc, pour qu’une nouvelle croyance chasse l’ancienne, il faut expérimenter. A partir de 6 ou 7 expériences (parfois même à partir de 2), notre cerveau va généraliser et ancrer l’expérience en croyance. Il va même faire mieux, il va chercher tous les événements de notre vie qui confirment cette croyance ! Par exemple si vous croyez l’adage « femme au volant, mort au tournant », vous remarquerez chaque fois qu’une femme fait une erreur de conduite et cela renforcera cette croyance. Vous ne remarquerez pas, toutes les fois (bien plus nombreuses) ou une femme a parfaitement conduit !
Pour en revenir à notre zone de confort, vous allez donc vous donnez les moyens de ne plus craindre l’inconnu en commençant par faire des petits changements, nécessitant peu d’efforts.

changer-ses-habitudes pour soritr de sa zone de confort1. Commencer par changer vos habitudes

Et si pour une fois, vous changiez votre itinéraire pour vous rendre au travail ou pour amener les enfants à l’école ? Ce jour-là, analysez ensuite ce qui s’est passé. Avez-vous vu quelque chose de nouveau, est-ce que cela a été douloureux ou heureux ?… Que vous a apporté ce changement d’itinéraire ?
Pendant votre trajet en voiture, changez de station radio, écouter des émissions, des musiques différentes.
A midi, prenez un plat, un légume ou un fruit que vous ne connaissez pas. Si cela fait longtemps que vous n’êtes pas aller dans un musée, pourquoi ne pas en visiter un ce week end… Bref développez votre

curiosité

2.Changez vos relationschanger ses relations pour sortir de sa zone de confort

Vous trouvez que vous vivez trop de conflits dans votre quotidien ?

Sortir de sa zone de confort, c’est aussi modifier la façon dont

je communique avec l’Autre.

Alors, au moins deux fois dans une même journée sortez de vos certitudes et essayer de vous mettre à la place de l’autre et de comprendre son point de vue.

Pensez dialogique Son point de vue peut coexister avec le vôtre ! Cela peut être « et ça et ça ».

3.Nuancez vos propos

Maintenant que vous venez d’apprendre à écouter différemment, comment pouvez-vous prendre en compte l’avis de l’Autre et en tenir compte pour moduler vos propos, votre plan d’action, vos jugements ? Qu’est-ce que cela vous apporte ? Avez-vous eu de nouvelles idées, de nouvelles pistes pour améliorer votre vie ?

sortir de sa zone de confort c'est sortir des évdences4.Sortez des évidences

Et si ce qui est évident pour vous ne l’était pas pour l’Autre ? Ce qui est facile pour vous (faire du calcul mental par exemple) peut être extrêmement compliqué pour votre enfant ou voter collaborateur. Comme jouer de la contrebasse est simple pour celui qui en joue depuis 20 ans et compliqué pour le débutant. Prenez donc en compte votre vécu et le vécu de l’Autre pour nuancer vos jugements et donner des explications claires de ce que vous voulez obtenir. Non, vous n’êtes pas entouré d’imbéciles, juste de gens qui raisonnent différemment de vous !

5.Justement, faites preuve de réflexion logique

Nous l’avons vu précédemment, le cerveau généralise très vite. Et ne se baser que sur l’expérience peut être préjudiciable. Ce n’est pas parce que vous avez toujours fait comme cela que vous devez vous enfermer dans cette pratique. L’environnement, les personnes, les produits, les besoins ont changé. Faites preuve de raisonnement logique pour trouver de nouvelles façons de faire.

6.Pour une fois, donner votre opinion véritable, parlez vrai

Au moins 3 fois dans votre journée, essayez de ne pas tenir compte de l’avis ou du jugement des autres. Exprimez clairement votre opinion, faites ce que vous avez vraiment envie de faire et ressentez l’énergie qui vous habite à ce moment-là, ce moment où vous êtes vous-même dans votre

intégrité ! Assumez vos ambitions !

En Bref : mettez de la magie dans votre vie

Pour conclure, une petite vidéo pour vous conforter, sortir de sa zone de conforte vous fait rencontrer votre potentiel.

Pour définir votre niveau de stress : faites le test !

Qu’en pensez-vous ? Pour laissez vos commentaires cliquez ici

Pour en savoir plus sur Flow Management cliquez ici

Pour organisez une formation gestion des émotions, gestion du stress, management ou organiser une conférence dans votre entreprise cliquez ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *