Étiquette : ANC

Entretien professionnel,la mission de trop du manager !

Après avoir formé vos managers et réalisé la première vague de l’ entretien professionnel, il est temps flow management vous propose de sous traiter vos entretiens professionnelsd’en analyser l’impact.

Tout d’abord, sur la charge de travail de vos Managers. Ont-ils réalisés tous les entretiens auprès de leurs collaborateurs ? Qu’ont apportés ces fameux entretiens aux uns comme aux autres. Vos managers ont-ils su répondre aux questions des collaborateurs concernant leur employabilité, les possibles aides à la formation ou à la reconversion ? Ou bien se sont-ils sentis un peu perdu ? Ont-ils compris la différence entre entretien professionnel et Entretien annuel ?

Chez Flow Management, nous pensons que :

  • Le manager qui doit mener ce type d’entretien n’est pas à l’aise et que sa plus valu est ailleurs…dans son cœur de métier qui est le management et non le conseil.
  • L’entreprise prend un gros risque si les entretiens ne sont pas menés dans les délais. Et on sait que lorsqu’on n’est pas à l’aise dans une activité, on a tendance à procrastiné, voir à oublier de faire !
    • Petit rappel des sanctions : Première sanction – Abondement correctif du compte personnel de formation du salariéPour un salarié à temps plein : Abondement correctif de 100 heures à verser sur son compte personnel de formation.Pour un salarié à temps partiel : Abondement correctif de 130 heures à verser sur son compte personnel de formation.Deuxième sanction – Versement d’une somme forfaitaire à votre OPCA L’employeur verse à son organisme paritaire collecteur agréé une somme forfaitaire de : 3.000 euros pour un salarié à temps plein. 3.900 euros pour un salarié à temps partiel. À défaut ou en cas de versement insuffisant, après mise en demeure, l’employeur devra verser le double de l’insuffisance constatée au Trésor public.

Sous traiter les entretiens professionnels,une bonne solution !

C’est ce que vous propose de faire Flow Management et ce pour plusieurs raisons.

Vous pouvez choisir le nombre et les métiers que vous nous sous-traitez.

Nous assurons :

  • L’organisation de vos entretiens professionnelsvous pouvez sous traiter l'entretien professionnel à Flow Management
  • La conduite des entretiens
  • La gestion administrative
  • La sécurité juridique
  • La confidentialité des informations
  • Le conseil sur l’évolution des compétences et des formations associées

Vos avantages :

  • Gain de temps dans la mise en place
  • Recentrage des managers sur le cœur de leur métier
  • Professionnalisation des conseils donnés aux salariés lors de l’entretien
  • Suppression du risque prud’homal et des pénalités financières
  • Paix sociale avec vos salariés et vos IRP
  • Développement des compétences et de l’évolution professionnelle des salariés

Alors n’hésitez plus et contactez Flow Management : info@flowmanagement.fr ou

en appelant Donia dès aujourd’hui au 06 99 45 69 27

Bonne journée !

 

Pour définir savoir quel type de manager vous êtes faites le test

Qu’en pensez-vous ? Pour laissez vos commentaires cliquez ici

Pour en savoir plus sur Flow Management cliquez ici

Pour organisez une formation ou une conférence dans votre entreprise cliquez ici

 

Faire le choix de la Gratitude

 En 2017, je me lance un défi : celui de faire le choix de la Gratitude.

Ce choix est très égoïste quand on sait que :

  • Des psychologues londoniens ont montré que les personnes à qui ils avaient demandé d’éprouver chaque jour un peu reconnaissance avaient retrouvé un meilleur sommeilet une tension artérielle super-forme merci flow managementabaissée en seulement deux semaines, par rapport à un groupe de contrôle [The impact of a brief gratitude intervention on subjective well-being, biology and sleep] ;
  • Dans une étude, des chercheurs irlandais [The effects of two novel gratitude and mindfulness interventions on well-being.] ont découvert que les personnes qui devaient noter chaque jour 5 choses dont ils se sentaient plein de Gratitude voyaient leur niveau de stress et de dépression chuter jusqu’à 27 %au bout de trois semaines. Des résultats bien plus efficaces que tous ceux obtenus par des antidépresseurs chimiques, et sans le moindre effet secondaire ;
  • D’après le sociologue néerlandais Ruut Veenhoven, qui a publié l’analyse d’une trentaine d’études sur le lien entre Gratitude, Bonheur,  Santé et Longévité, les émotions positives peuvent faire gagner entre sept et dix années de vie.

Et tous les entrepreneurs ou managers devraient aussi se lancer le même défi ! Pourquoi ?

LaGratitude nous permet de changer d’état d’esprit ! En effet, notre cerveau ne nous permet pas d’être à la fois en colère ou dans le ressentiment et être reconnaissant !

La Gratitude permet de sortir du problème et de trouver la solution.

Imaginez, une situation problème…

passer du problème à la solution grace à la gratitudeRegardez-vous en train de raller et même de chercher le coupable, celui qui vous a mis dans cette situation…

Quelle tête faites-vous ? Comment vous exprimez vous ? Comment vous sentez-vous ?

Maintenant, imaginez cette même situation, et soyez reconnaissant pour ce qu’elle vous fait vivre…pour les questions que vous vous posez maintenant et auxquelles vous n’aviez pas réfléchi… ouvrez-vous aux solutions qui existent à ce problèmes…

J’ai dit AUX  pas LA…trouvez au moins 3 solutions différentes qui résoudrons votre problème actuel. Chassez la plus évidente, chassez la moins réaliste, essayer la troisième surtout si elle vous surprend !

La Gratitude est virale

Essayez, c’est la période des vœux. Alors avant de donner vos objectifs pour 2017, remerciez vos collaborateurs pour tout ce qui s’est passé en 2016.

Merci pour les conquêtes de marchés, les bons résultats…ET Merci aussi pour les échecs ! Pour tout ce sourire-dequipe grace à la gratitudeque ces échecs vous ont appris et permis, car bien sûr vous les avez analysés et en avez tiré la substantifique moelle !

Observez les sourires sur les visages de vos collaborateurs lors de vos remerciements, puis écoutez les commentaires lors du petit pot qui suit les vœux…

La culture de la Gratitude rend l’Entreprise performante

En remerciant et en reconnaissant les efforts de vos collaborateurs, vous fédérez autour de vous et de vos méthodes de management, mais surtout vous libérez les initiatives, la créativité et l’envie d’ « Agir ensemble » !

Vous apportez du Bien-être, diminuez le niveau de stress de vos équipes et leur permettez de vivre en meilleure santé !

Alors Merci, Merci, Merci à vous d’avoir lu cet article et à certaines et certains de me suivre si fidèlement !

Merci d’être vous, car vous me permettez d’être qui je suis !

Belle et merveilleuse année grâce à vos trois kifs par jours !

Je vous laisse visionner la vidéo de Florence Servant Schreiber pour vous en convaincre.

contactez Flow Management pour connaitre notre démarche d’accompagnement et nos formations PLUS DE PERFORMANCE ET DE BIEN-ÊTRE : info@flowmanagement.fr ou en appelant Donia dès aujourd’hui au 06 99 45 69 27

Belle et lumineuse journée !

 

Quel type de manager êtes vous ? faites le test !

Qu’en pensez-vous ? Pour laissez vos commentaires cliquez ici

Pour en savoir plus sur Flow Management cliquez ici

Pour organisez une formation gestion des émotions ou organiser une conférence dans votre entreprise cliquez ici

 

flow management fait ses conférences 'réorganisation ? gardez un climat social serein

“Réorganisation : gardez un climat social serein”…

…Flow Management fait ses conférences en Tunisie

La dimension internationale de Flow Management est maintenant confirmée. En organisant une série de monastir-reorganisationconférences sur Monastir et Tunis, Flow Management amène un vent nouveau dans le management des réorganisations des entreprises tunisiennes. C’est aprés avoir lu un article sur la communication bienveillante rédigé par Sylvie Marc dirigeante de Flow Management, que Rabi Jaoudi Responsable du département administration du personnel de Nouvelair a contacté Flow Management. L’idée d’organiser des conférences a vite germée.

Thème imposé : Réorganisation et climat social

Sylvie Marc et Rabi Jaouadi-devant-le-siege-de-tts
Sylvie Marc et Rabi Jaouadi devant le siège de TTS

Associer la grande expérience de Sylvie Marc concernant les Réorganisations et les plans sociaux avec la mise en oeuvre du neuro-management est devenu une évidence.

Flow Management est dans le coeur de sa mission “mettre l’humain au coeur du systéme pour développer une culture de performance dans un climat social serein”.

L’objectif de la conférence étant de faire comprendre au Top Management des entreprises comment réduire les risques psycho-sociaux grâce à l’élaboration d’une stratégie durable,la valorisation et l’optimisation du potentiel humainet la mise en place d’un management bienveillant et enthousiasmant.

Franc succés pour ces conférences de 3 heures

sonia collaboratrice de flow management préparant le support de la conférence gardez un climat social serein lors d'une réorganisation
Sonia préparant la conférence

Que se soit devant les directeurs de Nouvelair  (première compagnie aérienne privée de Tunisie) ou du groupe TTS (premier groupe de transport terrrestre et d’hotels de Tunisie) les conférences furent un vrai succés. Il faut dire que l’objectif était clair ” Que les directeurs repartent en comprenant ce qui se joue chez l’ensemble des  collaborateurs avec 4 idées concrètes et utiles pour accompagner une réorganisation”. Et la co-animation avec Sonia Deffrennes partenaire de Flow Management pour cette opération rendait plus vivante cette présentation. Le contenu trés riche et novateur de ces conférences a surpris par sa qualité et sucita l’envie d’aller plus loin dans la compréhension des enjeux managériaux, sociaux et économiques de l’ensemble des participants. Il est fort à parier que Flow Management exportera trés bientôt ses compétences en stratégie RH et Management vers la Tunisie !

contactez Flow Management pour connaitre notre démarche d’accompagnement et nos formations pour que vos réorganisations soient sereines : info@flowmanagement.fr ou en appelant Donia dès aujourd’hui au 06 99 45 69 27

Belle et lumineuse journée !

 

Quel type de manager êtes vous ? faites le test !

Qu’en pensez-vous ? Pour laissez vos commentaires cliquez ici

Pour en savoir plus sur Flow Management cliquez ici

Pour organisez une formation gestion des émotions ou organiser une conférence dans votre entreprise cliquez ici

 

une passe vers une scie, l'accident du travail est prévisible, flow Management vous dit comment gérer un événement grave dans l'entreprise

Accident du travail, que faire en cas d’événement grave ?2/2

Pour faire suite à notre premier article sur la prise en charge de l’impact d’un accident du travail grave ou mortel, nous vous proposons maintenant de voir comment gérer la crise issue de cet évenement.

Ainsi gérer la crise demande de mettre en avant 4 comportements principaux :

  1. Développecomportements-agilespar flow managementr de la réactivité face aux conséquences de l’accident du travail
  2. Etre efficient, c’est-à-dire mettre en œuvre toutes les actions nécessaires à la prise en charge de l’impact de l’accident du travail en un minimum de temps at avec le maximum d’efficacité
  3. Favoriser l’adaptabilité des collaborateurs, des managers et des processus pour mettre en sécurité tout en poursuivant l’activité au mieux.
  4. Créer de la cohésion positive et des comportements solidaires, seule une vraie prise en charge permettra d’éviter l’instrumentalisation de l’accident ou de l’événement par les IRP ou les médias. Montrer de l’empathie n’est pas suffisant, il faut sur communiquer en interne comme en externe sur les actions mises en œuvre pour prendre en charge et faire en sorte que ce type d’accident ne se reproduise. Attention, la communication doit être suivie d’actions probantes.

Mais le dirigeant ne peut agir seul, il doit créer une cellule de crise pluridisciplinaire comprenant au minima :

  • Le Comité d’Hygiène et de Sécurité du Travailéquipe pluridisciplianire
  • un médecin du travail
  • La ou le DRH
  • Le responsable du service où l’accident a eu lieu
  • Un représentant des sauveteurs secouristes du travail
  • Un consultant externe spécialisé en gestion de crise et/ou en gestion relationnelle du stress

Alors en synthèse les actions à mettre en place sont :

Immédiatement après l’accident du travail ou l’événement grave :

  • Prendre les mesures d’urgence de mise en sécurité
  • Réaliser une première écoute des témoins et des personnes impactées
  • Evaluer l’impact humain, collectif et organisationnel et orienter le plan d’action vers la prise en charge des impacts

A court termeavant-pendant-apres-la-crise

  • Reconnaitre l’événement et sa gravité
  • Etre transparent sur les résultats de l’enquête
  • Faire preuve d’empathie
  • Mettre en place des interventions spécialisées
  • Réaliser des aménagements transitoires de la zone de l’accident

A moyen terme

  • Réaliser une communication adaptée sur les mesures prises pour que cela ne se reproduise plus
  • Tirer le bilan des interventions spécialisées
  • Mettre en place des formations de gestion de crise pour tous les managers
  • Responsabiliser l’ensemble des collaborateurs : la sécurité est l’affaire de tous !

contactez Flow Management pour connaitre nos formations “gérer l’impact d’un événement grave en entreprise” : info@flowmanagement.fr ou en appelant Sonia dès aujourd’hui au 06 99 45 69 27

Bonne journée !

 

Pour définir votre niveau de stress : faites le test !

Qu’en pensez-vous ? Pour laissez vos commentaires cliquez ici

Pour en savoir plus sur Flow Management cliquez ici

Pour organisez une formation gestion des émotions ou organiser une conférence dans votre entreprise cliquez ici

 

une passe vers une scie, l'accident du travail est prévisible, flow Management vous dit comment gérer un événement grave dans l'entreprise

Accidents du travail, que faire en cas d’événement grave ? 1/2

Il y a eu 625.000 accidents du travail avec arrêt en 2015, contre 621.000 en 2014, selon un bilan annuel de la branche Accident du Travail/Maladie professionnelles dévoilé ce 15 novembre par France Inter.

Sur ces 625.000 accidents on dénombre 552 accidents du travail mortels.

Comment gérer un tel événement dans l’entreprise ?

Prendre en charge les impacts de l’évènement

1. Impacts sur les individus

L’impact des accidents du travail sur les collaborateurs peut être de trois ordres :

  • Sur sa santé physique et psychique, due à des peurs, des angoisses qui peuvent aller vers une premier niveau de stress, le stress de fuite doit être gérer immédiatement pour avoir les bon s comportements www.flowmanagement.frsomatisation
  • Sur son activité professionnelle, qui se caractérise par une démotivation, une accumulation d’erreurs, des troubles de la mémoire, du raisonnement ou de l’apprentissage…
  • Sur sa vie sociale : le collaborateur peut vivre un sentiment d’« à quoi bon » et se retirer de ses activités extra-professionnelles, il peut même se renfermer peu à peu et générer un impact négatif sur ses relations familiales et amicales

2.Impact sur le collectif

L’ensemble des collaborateurs peuvent partager des émotions comme la surprise ou l’anxiété due au choc. On constate alors deux types de comportements antagonistes :

  • La solidarité : une certaine cohésion et des comportements d’entraide peuvent être mis en place comportements solidaires ou agressifs suite à un accident du travail graveprincipalement par les plus proches de la victime
  • Les conflits : dus à une certaine tension suite à cet évènement, un sentiment de vengeance et une recherche de coupable. Si le climat social était déjà tendu, il peut y avoir un risque de cristallisation autour de l’accident du travail, un désengagement, une démotivation ou un renforcement des problématiques préexistantes.

 

3. Impact sur les managers 

Ils sont déjà impactés individuellement par cet accident, mais en plus ils vont devoir gérer les flow management vous propose des formations à la gestion relationnelle du stress suite à des événements graves en entreprisecomportements divers de leurs collaborateurs. Ils ont besoin de se sentir adossé à leur hiérarchie et à l’Organisation. Si elle n’a pas déjà été réalisée, une formation à la gestion relationnelle du stress sera nécessaire. S’ils ont déjà été formé une piqûre de rappel doit être effectuée et un coaching téléphonique peut être mis en place. C’est aussi pour les managers que la cellule multidisciplinaire peut être nécessaire.

4. Impact sur l’organisation

l'intelligence collectiveUn accident du travail mortel est très souvent médiatisé. Il devient donc nécessaire de communiquer de manière la plus factuelle possible, cependant l’organisation doit aussi montrer son empathie auprès de la famille de la victime et de ces collaborateurs.

Par ailleurs, un accident mortel fait l’objet d’une enquête. Il convient donc de pallier à la fermeture d’une ligne de production ou d’un service pendant un laps de temps qui peut être de plusieurs semaines.

Ainsi, il est nécessaire de prendre en compte les conséquences sur l’activité qui peut être dégradée, sur le fonctionnement qui doit être remis en cause. Mais il faut aussi prévenir tout risque de récupération ou d’instrumentalisation en interne comme en externe. Je me souviens d’une fois où le concurrent direct d’une PME venant de brûler entièrement, a contacté tous les clients de cette entreprise pour dire qu’ils reprenaient les marchés… Les commerciaux ont du se mobiliser pour rassurer les clients. Cette PME ayant parfaitement gérer la crise a conforté sa position sur son marché…

Lire la suite : comment gérer la crise…

contactez Flow Management pour connaitre nos formations “gérer l’impact d’un événement grave en entreprise” : info@flowmanagement.fr ou en appelant Sonia dès aujourd’hui au 06 99 45 69 27

Bonne journée !

 

Pour définir votre niveau de stress : faites le test !

Qu’en pensez-vous ? Pour laissez vos commentaires cliquez ici

Pour en savoir plus sur Flow Management cliquez ici

Pour organisez une formation gestion des émotions ou organiser une conférence dans votre entreprise cliquez ici

 

Pourquoi déléguer est-il si difficile ?

 Déléguer ? Comment faire ?

J’aimerais vous partager la pensée suivante :

« La plupart des gens ont du mal à déléguer, ou même à vouloir déléguer,parce que vous avez l’habitude de justifier de votre existence grâce à votre travail acharné, et que vous assimilez le succès à la lutte, vous assimilez les résultats à la lutte. Et ainsi, vous portez un peu votre lutte comme une médaille du

peur-de-deleguermérite. Et tout cela est à l’opposé du consentement au Bien-être. La seule chose qui importe vraiment dans le succès ou la réussite, c’est que vous réussissiez les choses que vous voulez réussir. Donc si vous définissez des normes et que vous vous sentez mal à l’aise avec les normes que vous avez définies, infléchissez-les un peu. Diminuez-les d’un cran. Offrez-vous une pause. Offrez-vous le bénéfice du doute. Allégez. Soyez plus à l’aise. Allez plus lentement. Détendez-vous. Amusez-vous davantage. Aimez-vous davantage. Riez davantage. Appréciez davantage. Tout va bien. Vous ne pouvez pas vous tromper. Vous n’en avez jamais fini. »
Abraham, 20 avril 2002Traduction ADPage d’origine  http://www.abrahamhicks.com/lawofattractionsource/index.php

 

Devenir un Flow Manager c’est justement ne plus justifier son existence par la lutte, le courage, ou la force. Mais c’est comprendre instantanément ce qui se joue dans le conflit pour mieux se comprendre et comprendre l’autre.

 Dans son livre « la guérison des 5 blessures » Lise blessuresBourbeau nous apprend à reconnaître les mécanismes de blessures et à mieux cerner comment leur activation nous fait entrer en conflit avec notre entourage.

Ainsi un collaborateur qui souffre de la blessure du rejet, va rejeter avant d’être rejeté. Et comme la blessure de rejet est souvent associée à la blessure d’injustice notre collaborateur va à la fois se poser en victime et en bourreau. Et nous voilà reparti dans le triangle dramatique.

Dès que l’émotion nous submerge et que nous posons sur nous un jugement dur tout en accusant l’autre de tous les maux, alors il est temps de se recentrer en utilisant les différents exercices de gestion des modes mentaux que Flow Management vous fait expérimenter dans ses stages de gestion du stress ou de communication adaptative ou communication dauphin.

Devenir un Flow Manager c’est être capable de faire son propre diagnosticdeleguer-ou-non

Au moment où émerge l’émotion,  pouvoir en sortir rapidement et basculer vers notre cerveau adaptatif pour recréer une relation saine. Le Flow Manager peut ainsi concentrer sur la résolution des problèmes plutôt que sur la gestion des conflits !

Alors sortez de la lutte et rencontrez votre créativité dès maintenant en contactant Flow Management : info@flowmanagement.fr ou en appelant Sonia dès aujourd’hui au 06 99 45 69 27

Bonne journée !

 

Pour définir votre niveau de stress : faites le test !

Qu’en pensez-vous ? Pour laissez vos commentaires cliquez ici

Pour en savoir plus sur Flow Management cliquez ici

Pour organisez une formation gestion des émotions ou organiser une conférence dans votre entreprise cliquez ici

 

Flow manager

Sortir de sa zone de confort, comment faire ?

sortSortir de sa zone de confort, pourquoi faire ?

En effet, pourquoi sortir de sa zone de confort, sortir des relations, des activités, des habitudes, bref de notre train-train quotidien qui nous convient plus ou moins ?
La première question est :

Quelle est la part du plus et du moins ?

Si effectivement, vous vivez une période ou tout vous réussi

Amour, Santé, Réussite professionnelle et sociale

alors félicitations vous bénéficiez d’une partie de votre vie nécessaire pour profiter et ne pas se poser de question. Soyez heureux et restons-en là.
Merci pour tout et au revoir !

droit au bonheurLa question se pose si la part du moins est supérieure à celle du plus

En effet, nous avons tous droit au bonheur, et ce pour toutes les parties de notre vie. Pourquoi se contenter d’un petit peu de bonheur, quand on peut tout simplement être heureux. Donc, si vous ressentez le matin au réveil, comme une gêne, une tristesse, un mal-être bref comme si quelque chose empêchait votre joie, ou votre bonheur de rayonner, alors il est peut-être temps de sortir de votre zone de confort !

Comment sortir de sa zone de confort ?zone de confort : non cet éléphant n'est ni gris ni rose

Sortir de sa zone de confort nécessite beaucoup de courage et de confiance en soi. Cela nécessite aussi de sortir de la croyance que dans la vie, il faut se contenter de peu, ou de celle qui nous fait croire que nous ne sommes pas à la hauteur, ou que nous ne méritons pas d’être heureux.
Alors il est temps d’intégrer cette nouvelle croyance : nous sommes tous

à la hauteur de vivre notre vie dans notre plus haut potentiel

Le paradis peut être sur terre, cela dépend de nous ! Donc, pour qu’une nouvelle croyance chasse l’ancienne, il faut expérimenter. A partir de 6 ou 7 expériences (parfois même à partir de 2), notre cerveau va généraliser et ancrer l’expérience en croyance. Il va même faire mieux, il va chercher tous les événements de notre vie qui confirment cette croyance ! Par exemple si vous croyez l’adage « femme au volant, mort au tournant », vous remarquerez chaque fois qu’une femme fait une erreur de conduite et cela renforcera cette croyance. Vous ne remarquerez pas, toutes les fois (bien plus nombreuses) ou une femme a parfaitement conduit !
Pour en revenir à notre zone de confort, vous allez donc vous donnez les moyens de ne plus craindre l’inconnu en commençant par faire des petits changements, nécessitant peu d’efforts.

changer-ses-habitudes pour soritr de sa zone de confort1. Commencer par changer vos habitudes

Et si pour une fois, vous changiez votre itinéraire pour vous rendre au travail ou pour amener les enfants à l’école ? Ce jour-là, analysez ensuite ce qui s’est passé. Avez-vous vu quelque chose de nouveau, est-ce que cela a été douloureux ou heureux ?… Que vous a apporté ce changement d’itinéraire ?
Pendant votre trajet en voiture, changez de station radio, écouter des émissions, des musiques différentes.
A midi, prenez un plat, un légume ou un fruit que vous ne connaissez pas. Si cela fait longtemps que vous n’êtes pas aller dans un musée, pourquoi ne pas en visiter un ce week end… Bref développez votre

curiosité

2.Changez vos relationschanger ses relations pour sortir de sa zone de confort

Vous trouvez que vous vivez trop de conflits dans votre quotidien ?

Sortir de sa zone de confort, c’est aussi modifier la façon dont

je communique avec l’Autre.

Alors, au moins deux fois dans une même journée sortez de vos certitudes et essayer de vous mettre à la place de l’autre et de comprendre son point de vue.

Pensez dialogique Son point de vue peut coexister avec le vôtre ! Cela peut être « et ça et ça ».

3.Nuancez vos propos

Maintenant que vous venez d’apprendre à écouter différemment, comment pouvez-vous prendre en compte l’avis de l’Autre et en tenir compte pour moduler vos propos, votre plan d’action, vos jugements ? Qu’est-ce que cela vous apporte ? Avez-vous eu de nouvelles idées, de nouvelles pistes pour améliorer votre vie ?

sortir de sa zone de confort c'est sortir des évdences4.Sortez des évidences

Et si ce qui est évident pour vous ne l’était pas pour l’Autre ? Ce qui est facile pour vous (faire du calcul mental par exemple) peut être extrêmement compliqué pour votre enfant ou voter collaborateur. Comme jouer de la contrebasse est simple pour celui qui en joue depuis 20 ans et compliqué pour le débutant. Prenez donc en compte votre vécu et le vécu de l’Autre pour nuancer vos jugements et donner des explications claires de ce que vous voulez obtenir. Non, vous n’êtes pas entouré d’imbéciles, juste de gens qui raisonnent différemment de vous !

5.Justement, faites preuve de réflexion logique

Nous l’avons vu précédemment, le cerveau généralise très vite. Et ne se baser que sur l’expérience peut être préjudiciable. Ce n’est pas parce que vous avez toujours fait comme cela que vous devez vous enfermer dans cette pratique. L’environnement, les personnes, les produits, les besoins ont changé. Faites preuve de raisonnement logique pour trouver de nouvelles façons de faire.

6.Pour une fois, donner votre opinion véritable, parlez vrai

Au moins 3 fois dans votre journée, essayez de ne pas tenir compte de l’avis ou du jugement des autres. Exprimez clairement votre opinion, faites ce que vous avez vraiment envie de faire et ressentez l’énergie qui vous habite à ce moment-là, ce moment où vous êtes vous-même dans votre

intégrité ! Assumez vos ambitions !

En Bref : mettez de la magie dans votre vie

Pour conclure, une petite vidéo pour vous conforter, sortir de sa zone de conforte vous fait rencontrer votre potentiel.

Pour définir votre niveau de stress : faites le test !

Qu’en pensez-vous ? Pour laissez vos commentaires cliquez ici

Pour en savoir plus sur Flow Management cliquez ici

Pour organisez une formation gestion des émotions, gestion du stress, management ou organiser une conférence dans votre entreprise cliquez ici

 

les émotions de base

Nous ne sommes pas nos émotions !

Quoiqu’il arrive, je n’en fais pas une affaire personnelle.

Ce deuxième accord Toltèque, nous pouvons le comprendre pour les événements, les émotions qui traversent et parfois bouleversent notre vie. Il permet de retirer le pouvoir à l’Autre de nous juger, de nous critiquer, de nous nuire. Il nous permet de cesser d’attacher de l’importance à l’opinion d’autrui.

je suis coupable ou je ressens de la culpabilité ce n'est pas la même émotionOn oublie aussi de cesser de donner de l’importance à notre juge et bourreau intérieur. Ce matin, j’ai déchiré un document important et mon premier réflexe a été de me dire qu’elle C…e je suis ! Je venais de faire d’une erreur, un jugement et une punition, très mauvaise pour l’estime de soi. Tout de suite après, je me suis dit « ok, j’ai fait une erreur, ce n’est pas grave, ça arrive… ».Mais les émotions liées à la culpabilité étaient là, dans mon corps.

Mais je ressentais dans mon ventre une culpabilité et je ne pouvais m’empêcher de ressasser.

Et plus je ressentais cette culpabilité, plus elle prenait de place dans mon ventre. Peu à peu je la sentais s’étendre, commencer à peser sur mes épaules, jusqu’à avoir envie de crier.

Alors, j’ai détourné mon attention en faisant mes exercices de Qi Quong.

Une fois mes exercices terminés, léger scanner sur mon état d’être, la culpabilité était toujours là, prenant moins de place certes, mais elle ne s’était pas envolée.

Je me suis interrogée sur l’ancrage de cette émotion, et enfin j’ai compris !

Suite à une erreur je me suis dit : « je suis coupable ». Le fait même de dire « je suis » m’a identifiée à la une plume pour signifier la légèreté de s'être débarrassé de la culpabilitéculpabilité et le « je suis » est global et permanent. Donc tant que je suis coupable, la culpabilité reste.

Je décide de faire une petite bascule dans mon état d’esprit.

Je repense à mon erreur et je me dis « je ressens de la culpabilité, ok j’assume mon erreur, je vais même la réparer en redemandant ce papier important, je vais donc réparer mon erreur et ressentir le soulagement de l’avoir réparée et la joie d’être enfin passée à autre chose ! »

Et Miracle, le fait d’avoir désincarner la culpabilité la laisse couler et partir, tout de suite remplacée par le soulagement et la joie !

Quel bon serviteur est notre cerveau ! Envoyez-lui les bonnes indications et il vous servira fidèlement.

Bonne journée !

 

Pour définir votre niveau de stress : faites le test !

Qu’en pensez-vous ? Pour laissez vos commentaires cliquez ici

Pour en savoir plus sur Flow Management cliquez ici

Pour organisez une formation gestion des émotions ou organiser une conférence dans votre entreprise cliquez ici